Blog Les fruitiers

Planter et entretenir des fraisiers

De la famille des Rosacées, le fraisier est une plante vivace particulièrement appréciée pour son fruit à la chair tendre et parfumée. S’il est relativement facile de cultiver ce petit fruitier au jardin et au balcon, il est important de suivre certains principes en ce qui concerne la plantation et l’entretien pour favoriser une bonne récolte. Découvrez ici des informations utiles pour planter et entretenir des fraisiers chez vous.

Choisissez la bonne variété de fraisiers

Avant de vous lancer dans la plantation d’un fraisier, vous devez tenir compte de certains paramètres. Il existe en effet deux types de fraisiers et il est important de bien choisir selon la saison pour espérer un bon développement des plantes. À noter que les premières fraises apparaissent souvent un an après la plantation.

Pour les variétés de fraisiers dits de saison (ou fraisiers non remontants), la plantation se fait une seule fois par an et la fructification survient généralement entre mi-mai et mi-juillet. Les fruits produits sont entre autres : Mme Moutot, Gariguette, Gorella, Manille, Favette, etc.

Si vous optez pour les fraisiers remontants, il faudra attendre la période allant de juin à juillet pour récolter les premières fraises (Mara des Bois, Mount Everest, Mariguette, etc.). Précisons qu’elles se renouvellent jusqu’aux gelées. De manière générale, la récolte pour cette variété est moins importante. Cependant, les gourmands trouveront de quoi satisfaire leurs envies pendant plusieurs mois. Pour être sûr de ne jamais manquer de fraises pour vos gâteaux, vos confitures et autres, il est conseillé de planter différentes variétés. Veillez toutefois à planter vos fraisiers au bon moment pour leur permettre de bien s’enraciner afin de donner des fruits dès l’année qui suit la plantation.

Plantation de fraisiers : ce qu’il faut savoir

Pour planter des fraisiers, le meilleur moment est la période allant de fin août à octobre. Durant cette période, la terre est encore chaude et les plantes croissent souvent rapidement. À noter qu’il est également possible de faire la plantation au printemps. Si vous optez pour cette période, sachez qu’il faudra forcément apporter un engrais naturel adapté (compost de fumier par exemple) pour garantir une bonne récolte.

Selon qu’il s’agit d’une plantation en pleine terre, il est recommandé de bêcher d’abord la terre pour l’aérer et enlever tout ce qui pourrait entraver le développement des plantes. Au besoin, vous pouvez ajouter de la fumure organique pour enrichir le sol. Ensuite, vous allez délimiter des buttes de terre d’environ 60 cm de largeur et 20 cm de hauteur tout en veillant à laisser la même distance entre les buttes. Après cette étape, vous devez créer des trous de la largeur des racines de votre plant en utilisant un transplantoir par exemple. Rebouchez et tassez en plaçant le collet au niveau du sol. Prenez enfin votre film de paillage et percez-le tous les 35 ou 40 cm et disposez vos plants. Si vous n’utilisez pas un film de paillage, veillez à protéger vos plants en les paillant avec de la paille naturelle.

Dans le cas d’une plantation en jardinière ou en pot, vous aurez besoin d’un contenant percé de trous d’au moins 25 cm de profondeur. Ajoutez ensuite au fond 3 cm de gravier pour garantir un bon drainage. Plantez enfin vos fraisiers dans un mélange de terreau et de terre végétale en proportion égale en veillant toutefois à prévoir un espace de 15 cm entre deux plants.

Comment bien entretenir ses fraisiers ?

Quelle que soit la variété choisie, les fraisiers demandent un bon entretien. Pour obtenir une bonne récolte, vous devez veiller à maintenir le sol toujours propre. Si vous constatez que des stolons se développent près de vos plantations, supprimez-les le plus rapidement possible. Retenez toutefois que le fraisier remontant Mount Everest produit des stolons fructifères. Ces derniers sont à palisser sur un support (un grillage par exemple). À l’automne, après cueillette des dernières fraises, il est important de couper les feuilles sèches. Lorsque le temps devient sec, veillez à arroser régulièrement les plants tout en évitant un arrosage excessif, qui pourrait faire pourrir les racines. Au besoin, n’hésitez pas à faire un compagnonnage avec certaines plantes (poireaux, tomates, épinards, etc.) à vos fraisiers pour leur permettre de bien se développer.

Laisser un commentaire