Les arbres Les fruitiers

Petit jardin : Quels arbres fruitiers planter ?

Les petits jardins de ville sont de jolis espaces bien aménagés. Lorsque les plantes y sont bien sélectionnées, elles constituent non seulement un atout esthétique, mais également un gage de confort et de bien-être. Est-il possible de planter des arbres fruitiers dans un petit jardin domestique ? Si oui, quelles catégories d’arbres doit-on planter ? Comment effectuer un choix optimal ? Découvrez les réponses à toutes ces interrogations dans la suite de cet article.

Est-il possible de planter des arbres fruitiers à domicile dans un jardin de ville ?

En règle générale, les jardins de ville tiennent sur un espace relativement restreint. C’est donc normal de se demander si la loi permet à un propriétaire de planter un arbre fruitier dans son jardin. Toute personne disposant d’un jardin, grand ou petit, chez lui est libre d’y planter des arbres de son choix. Aucune restriction n’existe relativement à cela. Toutefois, il y a des règles en vigueur qui encadrent la manière de planter les arbres fruitiers dans un jardin à domicile. Celles-ci tiennent fondamentalement aux exigences d’espacement entre l’arbre et les propriétés environnantes. Ainsi, pour qu’un arbre fruitier puisse être planté dans une maison, elle doit respecter les critères suivants :

  • Un espacement d’au moins 0,5 mètre entre le pied de l’arbre et les propriétés voisines (pour les arbres n’excédant pas les 2 mètres) ;
  • Un espacement d’au moins 2 mètres entre le pied de l’arbre et la limite de votre propriété (pour les arbres hauts de plus de 2 mètres).

Pour éviter toute discorde, il est conseillé de planter votre arbre à fruit à environ 3 mètres de la limite entre votre maison et les propriétés voisines.

Comment choisir l’arbre fruitier idéal ?

Le choix de l’arbre fruitier que vous planterez dans votre jardin doit être fait en fonction de certains critères à savoir :

  • L’espace disponible, c’est-à-dire la superficie de votre jardin ;
  • La nature du sol ;
  • La forme de l’arbre (on trouve généralement dans les jardineries 4 formes distinctes de tige d’arbre, dont la haute tige, la demi-tige, le quart de tige et la basse tige);
  • La circonférence du tronc.

Pour des raisons de commodité, il est recommandé d’opter pour des arbres fruitiers de type basse-tige ou encore quart de tige. Ces formes sont les moins encombrantes et correspondent parfaitement à tous types de jardins. Notez toutefois que si vous avez une pelouse en gazon, vous aurez de légères difficultés à faire passer la tondeuse à gazon sur le long terme. Certaines branches de l’arbre pourraient en effet vous gêner à cause de leur proximité par rapport au sol.

En ce qui concerne la circonférence du tronc à un mètre du sol (un indicateur de l’âge de la plante), vous devez veiller à ce qu’elle soit la plus optimale possible. Les dimensions telles que le 10/12 ou le 12/14 sont les plus indiquées si vous ne voulez pas trop attendre avant la première récolter de votre arbre fruitier.

Quelques propositions concrètes

Il existe une grande variété d’arbres fruitiers qui peuvent être plantés au sein de petits jardins domestiques. Voici quelques exemples concrets.

Le cassissier

Le cassissier est un arbuste majestueux qui produit des fruits délicieux. À maturité, il mesure environ 1,5 mètre. Compte tenu de sa subtilité et de son caractère autonome, c’est un arbre fruitier qui irait à merveille dans un petit jardin de ville.

Le cognassier

Dans la même catégorie que le cassissier, le cognassier est un arbuste fruitier. Il est très peu exigeant et peut atteindre environ 6 mètres de hauteur à maturation. Son parfum remarquablement agréable fait de lui l’arbre fruitier idéal pour les jardins à domicile.

Le prunier

Le prunier est l’arbre que l’on rencontre le plus souvent dans les vergers. Il est apprécié pour ses fruits très savoureux et sa petite taille. À maturité, le prunier n’excède généralement pas 6 à 7 mètres. Vous pouvez le planter sur tous les types de sols, pourvu qu’il y ait un peu de soleil par moment.

Le pommier

En plus d’être un arbre à fruit délicieux, le pommier est également très décoratif. Ce petit arbre qui peut atteindre les 10 mètres de hauteur à l’âge adulte n’est pas du tout encombrant. Quoi de plus beau qu’un pommier idéalement entretenu sur une pelouse gazonnée ?

Comment planter un arbre fruitier dans votre jardin ?

Pour procéder à la plantation d’un arbre fruitier dans votre jardin, vous devez vous munir de quelques outils à savoir :

  • Une bêche ;
  • Un tuteur muni d’une masse ;
  • Un arrosoir ;
  • Une bonne quantité de terreau.

En ce qui concerne le mode opératoire, il est relativement simple. La première étape consiste à creuser un trou à l’aide de la bêche et à y ajouter du terreau en quantité suffisante. Ensuite, il faudra mettre le plant sous terre en prenant le soin de bien enfoncer le tuteur afin de maintenir en place l’arbuste. À la fin de l’intervention, utilisez l’arrosoir pour arroser abondamment votre nouvel arbuste.

En conclusion, retenez qu’il est bien possible de planter des arbres fruitiers dans un petit jardin de ville. Il suffit de respecter quelques normes sécuritaires et de faire un bon choix en fonction des caractéristiques de votre jardin.

Laisser un commentaire